27 juin 2020

ACTUALITES

Baccalauréat 2020 : jurys académiques, sous-jurys, épreuves du 2nd groupe sous Covid-19

Les sous-jurys du baccalauréat composés de moins d’une dizaine de professeurs se sont réunis sous l’égide d’un enseignant « animateur » qui avait reçu des informations quant à l’organisation de ces deux jours d’harmonisation, préalable à la délibération des jurys académiques prévue le 6 juillet.

Au cours de la première journée, il s’agissait de comparer, grâce à des tableaux dématérialisés, les résultats des établissements par rapport à ceux des trois années antérieures, suivant des critères variés : moyennes par discipline, moyenne générale au Bac, pourcentage des mentions, pourcentage des lauréats…

A l’issue de cette évaluation, le sous-jury avait la possibilité de proposer des modifications au jury décisionnel. Comme on pouvait s’y attendre, de grandes disparités de notations entre établissements (et parfois au sein d’un même lycée) ont été remarquées. Les écarts entre les moyennes de contrôle continu et les performances d’un lycée aux épreuves terminales nationales des années antérieures peuvent être de plus d’un point (voire plusieurs dans certaines disciplines), la proportion des mentions potentielles étant également très différente.
Cela démontre une nouvelle fois les dérives du contrôle continu, généralisé à partir de la prochaine session du baccalauréat, une procédure qu’il faut continuer à combattre.

Lors de la deuxième journée, les sous-jurys avaient à disposition les « collantes » et les livrets scolaires dématérialisés et anonymes de tous les candidats de leur lot afin de proposer au jury souverain des modifications classiques pour éviter les effets de seuil (admission au 1er groupe, repêchage pour le 2nd groupe, mention supérieure) et ne pas pénaliser les candidats pour quelques points sur plusieurs centaines. Pour faire ces propositions, les futures collantes -nominatives- ont été fournies à l’animateur du sous-jury afin de procéder aux modifications dans une discipline éventuelle.

Impossible de préjuger des résultats définitifs mais il semble qu’ils soient différents des résultats des années précédentes : peu de candidats ajournés, peu de candidats pour le 2nd groupe d’épreuves.

N’hésitez pas à transmettre au SNES Académique (rouen@snes.edu) vos témoignages sur le fonctionnement du sous-jury et du jury au(x)quel(s) vous avez participé.

Rappelons enfin que le ministère a maintenu les oraux de rattrapage et qu’il vient d’éditer un protocole sanitaire (voir ci-dessous) pour le déroulement de ces épreuves et la publication des résultats :

Protocole sanitaire BAC oraux 2nd groupe

Des questions demeurent cependant :
-  Quelle attitude adopter si un élève convoqué à l’oral présente des symptômes similaires à ceux de la COVID19 ?
-  Un élève pour lequel il y aurait une suspicion de COVID19 sera-t-il automatiquement reconvoqué pour la session de septembre du baccalauréat ?
-  Comment les résultats et les relevés de notes seront-ils communiqués dans l’académie de Rouen : affichage dans les établissements ? En ligne ?
Le SNES-FSU intervient actuellement au Rectorat pour obtenir des réponses à ces questions.

Mise à jour du 2 juillet 2020
Le chef de la DEC apporte ces réponses :

1/ La DEC ne se substitue pas aux décisions qui relèvent de la responsabilité et de l’appréciation des chefs d’établissement dans le cadre du protocole sanitaire applicable dans les établissements scolaires.

2/ Oui, bien entendu, un élève qui ne pourrait pas se présenter aux épreuves de contrôle des 9 et 10 juillet pour toute raison médicale ou familiale dûment avérée sera convoqué aux épreuves de contrôle prévues au mois de septembre.

3/ Les résultats seront publiés sur Publinet. Les relevés de notes seront mis à disposition des établissements d’origine des candidats par les centres de sous-jurys. A charge pour les établissements de communiquer les relevés de notes aux élèves. Les candidats admis au second groupe seront invités par leur établissement d’origine à prendre connaissance de leur relevé de notes afin qu’ils soient en mesure de choisir les 2 disciplines qu’ils présenteront à l’oral de contrôle.
Le processus est identique pour le second groupe.