Cette augmentation de 25 % de la CSG, pour nous les retraité.e.s, ne sera pas compensée….Cela représente 4,5 milliards d’euros soustraits des pensions de retraite et d’invalidité sur une année alors que toute revalorisation est exclue pour 2018. C’est une baisse organisée de notre pouvoir d’achat !

Lire la suite sur le site de la FSU