Afin de protester contre l’absence de recteur dans l’académie de Rouen à cause de l’expérimentation normande « d’un recteur pour deux académies », les élus de la FSU, mais aussi de la CGT Educ’action et de l’UNSA-éducation, ont boycotté le Comité Technique Académique du vendredi 17 novembre.

Ces trois organisations syndicales, considérant que l’académie de Rouen, sans recteur depuis 4 mois, doit être traitée comme les autres, ont lu la déclaration suivante :

Du fait du choix ministériel de l’expérimentation « 1 recteur pour deux académies », les élus de la CGT Educ’action, de la FSU et de l’Unsa-Education dénoncent l’absence de nomination du recteur de l’Académie de Rouen et décident de ne pas siéger pour ce CTA de rentrée.

FO n’a pas souhaité s’associer à cet acte symbolique.

La CGT Educ’action et la FSU ont publié le communiqué intersyndical suivant.

Communiqué CGT-FSU boycott CTA