29 mars 2010

MUTATIONS ET CARRIÈRES

CAPA d’accès au corps des agrégés (29 mars 2010)

La CAPA d’accès au corps des agrégés par liste d’aptitude s’est tenue le 29 mars 2010. Sur les 471 candidatures déposées par les collègues, 40 remonteront à la CAPN. Le volume de promotions s’amenuise drastiquement d’année en année : 278 cette année, 288 en 2009… contre 388 en 2006. Ce volume de promotions totalement indigent est le résultat de la diminution du nombre de postes au concours (externe et interne) puisqu’une promotion par LA correspond à 1 titularisation sur 7 après le concours de l’agrégation. La baisse des recrutements pénalise donc les étudiants mais aussi les collègues en poste.

Comme tous les ans, les élus du SNES ont consulté les dossiers des demandeurs au rectorat afin de repérer les dossiers de collègues susceptibles d’être promus à la CAPN. Rappelons que les critères sont liés à l’âge (être dans sa dernière décennie d’activité), au grade (être à la hors classe de son corps) et à la note pédagogique (globalement entre 55 et 60, en fonction des disciplines car toutes n’ont pas la même tradition de notation). Un autre critère est également l’avis porté sur les dossiers par les chefs d’établissement et les IPR, le Recteur étant sensible à deux avis « très favorable ».
L’académie a eu l’an dernier 7 promotions, toutes disciplines confondues.

471 collègues ont postulé cette année, soit 95 de plus que l’an passé ; 40 d’entre eux remonteront à la CAPN qui se tiendra fin mai et à l’issue de laquelle les promotions seront prononcées. Nous avons mis en avant au cours de la commission paritaire les dossiers que nous avions repérés pour leur qualité (diplômes, qualifications disciplinaires acquises dans l’exercice du métier, activités de formation, publications…), et avons défendu le cas des collègues qui nous avaient adressé des informations sur leur situation et leur carrière, la marge de manœuvre étant extrêmement étroite au vu du faible nombre de promotions possibles (voir infra). Rappelons que les collègues en poste au CNED et les collègues PLP ne doivent pas être exclus a priori de la promotion si le dossier le justifie. Les collègues jeunes (nés après 1960) sont invités par le rectorat à faire des demandes de congé de formation et à préparer le concours interne car ils n’ont aucune chance de promotion à la CAPN.

De moins en moins de collègues sont promus chaque année, ce qui aboutit à une certaine stabilité des listes académiques et rend très difficile l’inscription de nouveaux collègues. Nous continuons néanmoins à proposer des dossiers à la CAPA, car bien que peu nombreux, les résultats que nous obtenons sont réels, et aussi pour qu’un effet mémoire permette un jour à ces collègues d’être inscrits sur la liste académique.

Pour les commissaires paritaires agrégés du SNES-FSU : Michèle Imbert

Lire ci-dessous la déclaration SNES/SNEP/SNESup.