24 mai 2019

COLLÈGES/LYCÉES

Choix des spécialités des élèves de seconde : les zones d’ombre demeurent !

La période des conseils de classe qui va prochainement débuter dans les établissements doit être l’occasion de rappeler l’opposition des enseignants à la réforme du lycée et du baccalauréat et de dénoncer à nouveau les nombreux problèmes engendrés par celle-ci.

A l’heure où les élèves choisissent leurs spécialités, choix décisif pour l’obtention du baccalauréat et les poursuites d’études supérieures, ni les programmes de Terminale (et les capacités des élèves qui seront exigibles), ni les poursuites d’études qui seront possibles ou impossibles selon les spécialités choisies, sont connues. Comment dans ces conditions le conseil de classe peut-il émettre un avis pertinent sur la cohérence des spécialités choisies par un élève et sur sa capacité à réussir ?

Lors de ces conseils de classe, le SNES-FSU appelle les enseignants à interpeller le chef d’établissement sur toutes les situations où le choix de spécialités des élèves pourrait ne pas être satisfait.

Exemples de situations :

- Un élève demande une spécialité non implantée dans l’établissement :

• un aménagement des emplois du temps sera-t-il prévu pour que l’élève reste scolarisé dans son lycée actuel mais aille suivre cette spécialité dans un autre lycée ?

• l’élève devra-t-il s’inscrire dans un autre lycée ? (dans ce cas l’élève n’a aucune certitude d’être accepté dans cet autre lycée car cela dépendra des capacités d’accueil de la spécialité choisie et les élèves de cet autre lycée seront prioritaires) ;

• l’élève devra-t-il suivre cet enseignement de spécialité par le CNED ? Qui prendra en charge le coût de cette formation ?

- Un élève demande trois spécialités implantées dans l’établissement :

• cette combinaison des trois spécialités est-elle réalisable, notamment au niveau des emplois du temps ?

• d’une manière générale, toutes les combinaisons de spécialités implantées dans le lycée seront-elles réalisables ?

N’hésitez pas à informer le SNES-FSU de toutes les situations problématiques à l’adresse suivante : rouen@snes.edu