11 février 2020

MUTATIONS ET CARRIÈRES

Compte-rendu CAPA Contestation Rendez-Vous de Carrière

Dans le cadre du PPCR, trois Rendez-Vous de Carrière peuvent permettre d’avoir ponctuellement une accélération de carrière. Le Rendez-Vous de Carrière se déroule en trois étapes : un IPR assiste à une séance d’enseignement, un entretien avec l’IPR et un entretien avec le chef d’établissement. Une grille de 12 items, évalués chacun en EXCELLENT, TRES SATISFAISANT, SATISFAISANT ou A CONSOLIDER, permet d’avoir un avis final du Recteur – très subjectif - qui est aussi formulé selon ces 4 niveaux. Cet avis est contestable jusque devant la CAPA.

De nombreux recours gracieux satisfaits

De nombreux collègues ont contesté l’avis final émis par le Recteur suite à leur Rendez-vous de carrière. Leurs courriers ont, dans la plupart des cas, abouti à la modification de l’avis Recteur en leur faveur.
Il faut donc contester massivement pour espérer obtenir gain de cause.

Devant la CAPA, certains recours ont abouti

Près de la moitié des recours portés jusqu’à la CAPA ont pu aboutir au relèvement de l’avis recteur (de Satisfaisant à Très Satisfaisant ou de Très Satisfaisant à Excellent). C’est l’action résolue des commissaires paritaires et toutes les informations transmises par les collègues au SNES-FSU qui ont pu convaincre le rectorat de relever les avis. Aucune règle, aucune explication n’ont été données pour justifier que tel avis soit relevé et pas tel autre. L’iniquité est flagrante.

Collègues promouvables, sans RDV de Carrière : une situation ubuesque !

Pour différentes raisons, certains collègues qui auraient dû avoir un RDV de carrière en 2018/2019 n’ont pu en bénéficier (congés maladie, disponibilité, congé maternité…). Une procédure spéciale a pu permettre à certains de ces collègues d’être rencontrés en urgence en septembre 2019. Ceux pour qui ça n’a pas été fait (oubli administratif ou impossibilité) se retrouvent donc avec un avis Recteur mis selon une certaine appréciation du dossier (anciens rapports d’inspections et évaluations de chefs d’établissement notamment). Deux problèmes d’équité sont apparus :
- ces collègues ont TOUS été valorisés d’un avis SATISFAISANT, même en l’absence de dossier, même en cas de refus d’inspection !
- ces collègues n’ont pas été avertis de cet avis arbitraire et n’ont donc pas pu le contester.

Les élus du SNES-FSU dénoncent la rupture manifeste d’égalité entre les collègues qui auraient tous dû bénéficier de Rendez-vous de Carrière au 6e et au 8e échelon.
Les élus du SNES-FSU dénoncent le non-respect des règles de procédure d’attribution des avis Recteur pour un certains nombre de collègues n’ayant pu bénéficier de Rendez-Vous de Carrière.
Les élus du SNES-FSU encouragent l’ensemble des collègues à contester massivement les différentes appréciations de l’IPR, du chef d’établissement et l’avis final du Recteur. Les élus du SNES-FSU peuvent accompagner tous les collègues dans cette démarche.