1er décembre 2019

CATÉGORIES

Création de l’agence régionale de l’orientation et des métiers

14 octobre 19 : Vote de la stratégie régionale de l’orientation. L’agence a le statut d’établissement public local. Une réunion de préfiguration avec l’ensemble des membres s’est tenue le 25 novembre. Le premier CA se tiendra le 20 décembre.

Composition du CA :

  • 6 représentants de la Région Normandie (chacun dispose de 4 voix)
  • 5 représentants des conseils départementaux (/5 conseils départementaux en Normandie)
  • 5 représentants des services de l’Etat (1 représentant du Préfet de région, 3 du rectorat, 1 de la DRAAF). Les représentants du rectorat disposent chacun de 2 voix.
  • 3 représentants des organisations patronales : MEDEF, CPME, U2P
  • 3 représentants des organisations consulaires.
  • 1 représentant de l’université de Caen, 1 du Havre, 1 de Rouen
  • A la question, pas de représentation des Organisations syndicales, des représentants des personnels ? Ce n’est pas la configuration qui a été retenue.

+ Un conseil consultatif « composé de membre reconnus pour leur implication et leur expertise dans le champ de l’orientation et de l’information sur les métiers et les formations organisé en 4 collèges : EPCI, branches professionnelles et filières, réseaux d’acteurs du service public régional de l’orientation, associations actives dans le champ de l’orientation (Associations de parents, AFEV…). Les organisations syndicales, élu(e)s du personnel PsyEN/DCIO sont aussi exclus du conseil consultatif, sans doute leur expertise n’est-elle pas jugée suffisamment compatible avec la philosophie régionale !

On est encore en phase de constitution des équipes. La région est en train de recruter le directeur de l’agence. Les acteurs de la Cité des Métiers seront prioritaires pour rejoindre l’agence. Il n’y a pas encore eu de diffusion officielle des postes de coordinateurs territoriaux via les rectorats, 11 candidatures libres (dont 1 PsyEN) ont été recensées à ce jour, mais toutes ne remplissent pas les conditions du point de vue statutaire liées à l’expérimentation. Les personnels des GRETA seront sollicités, les PsyEN/DCIO, les professeurs dans le corps des certifiés et PLP CPIF (coordination pédagogique et ingénierie de formation). Les professionnels de l’Education nationale en CDD ne pourront pas candidater, mais ceux en CDI le pourront car ils sont payés par l’Education nationale. Recruter des personnels hors Education nationale, c’est compliqué car il y a des conditions statutaires bloquantes. Dans le cadre d’une mise à disposition, la question c’est « qui finance ? » Peut-être la possibilité de recruter des personnels auprès des universités grâce au PIA3, projet commun porté par les 3 universités normandes « réussites plurielles » (« Réussites plurielles » - Le projet NCU normand - UNIVERSITÉ LE HAVRE NORMANDIE). L’objectif fixé est d’atteindre 16 coordinateurs / 16 BEF. Si le contingent n’est pas couvert, ce sera difficile de fonctionner…L’implantation des postes sera faite en fonction des candidats (donc on ne peut savoir pour le moment où ils seront implantés) et il faudra que cela soit en lien avec le zonage de l’animateur emploi formation. Le recrutement des coordinateurs territoriaux devra être achevé au plus tard le 1er mars.

10 MAD possibles, déjà 3 du côté de la Cité des Métiers. 7 personnes pour aller sur les territoires, constat : « ça fait peu, on va rechercher des financements du côté des fonds européens pour ouvrir d’autres postes ».

ONISEP :

Les compétences des personnels des DRONISEP sont recherchées. Leur recrutement n’a pas commencé, en attente du décret définissant la répartition par région des ETP financiers. D’un commun accord avec l’ONISEP il a été décidé que ce recrutement débuterait après la formalisation de toutes les publications ONISEP en février/mars 2020. 353 000 euros ont été octroyés à la région pour recruter 10 personnels mais sur la base du pied de corps (= salaire d’un débutant). La région recrutera des personnels expérimentés, il ne sera donc pas possible de recruter 10 personnels, plutôt 5 à 6. Il y aurait potentiellement des personnels intéressés de l’ONISEP pour candidater.

+ ci-joint un courrier des représentants PsyEN EDO/DCIO à Mme la Rectrice de la Région académique Normandie / Interventions des PsyEN-EDO dans les établissements relevant du Ministère de la justice

courrier PsyEN-EDO - établissements du Ministère de la justice