Le Comité Technique Spécial Départemental a été réuni ce 17 janvier pour la présentation des moyens attribués aux collèges de Seine-Maritime pour la rentrée 2019. Vous trouverez les prévisions d’effectifs et de structures ainsi que les DHG par établissements en pièce jointe de cet article.

Plus d’élèves, moins de classes !

Les collèges seino-marins accueilleront 197 élèves en plus à la rentrée 2019. Et pourtant, il y aura 2 classes en moins sur l’ensemble !
La conséquence logique est que le nombre d’élèves par classe augmente : 24,6 pour 2019 (24,4 en 2018). Les collèges d’Auffay et de Goderville perdent 2 divisions. Le collège de Saint Pierre les Elbeuf gagne 2 divisions.
Dans 11 collèges, les effectifs seront au dessus de 27 élèves par classe en moyenne. Parmi ceux-ci, les plus chargés seront Dufy au Havre (27,9), Navarre à Yerville (27,6), Cocteau à Offranville, Fontenelle à Rouen et Oiseau Blanc à Criquetot (27,5).

600 heures-postes en moins !

Dans un contexte national de plus de 2450 suppressions d’emplois à la rentrée 2019 dans le second degré public, la situation dans notre département continue à se dégrader. Avec une prévision de 197 élèves en plus, on pouvait penser que les DHG augmenteraient mécaniquement. Et pourtant, l’équivalent de 11,5 équivalents temps plein sont supprimés, et sans doute bien plus de postes dans les établissements. Pour rappel, l’an dernier, notre département perdait déjà 8 ETP ! En outre, la proportion d’HSA est en nette hausse (+8%). La dotation globale distribuée pour notre département est en baisse de 240 heures, et elle conduit à la perte de 600 heures postes sur le département, soit l’équivalent d’un collège de taille moyenne !

Les débats autour des DHG dans les établissements s’annoncent donc une nouvelle fois très tendus, et bon nombre de collègues risquent de se retrouver ou en mesure de carte scolaire, ou en complément de service.

Au niveau des DHG, vous pourrez constater qu’à l’exception des sections sportives, plus aucun enseignement complémentaire n’est fléché. Tout doit être financé sur les 3 heures marges par niveau, tant les dédoublements ou les groupes (pour l’AP, les sciences, les langues…) que les bilangues (même de continuité), les langues anciennes ou tout autre dispositif.

Concernant les ULIS, nous avons une nouvelle fois dénoncé leur non-prise en compte dans les effectifs qui rend l’inclusion de plus en plus délicate. Et pour cette année, la DSDEN 76 montre son sens de l’accompagnement des élèves en situation de handicap en supprimant 3h de dotation pour toutes les ULIS-collège, économisant ainsi 159 heures sur le dos des élèves !

Agir pour nos élèves et nos conditions de travail !

Afin d’éviter au maximum les tensions dans les salles des professeurs, pensez à vous réunir en heure d’info syndicale afin d’envisager les problèmes collectivement. Vous trouverez aussi en PJ un petit mémento pour vous guider dans la préparation de cette DHG. Les militants du SNES-FSU sont disponibles pour vous aider, en venant dans vos salles des profs ou par mail et téléphone. N’hésitez pas à nous solliciter.

Deux réunions d’information sont organisées le mercredi 23 janvier, à 14h30, à Rouen (local du SNES-FSU) et au Havre (Maison des syndicats-Franklin).

Pour protester contre ces conditions de rentrée, le SNES-FSU vous invite à participer massivement à la journée de grève intersyndicale dans l’Éducation nationale du 24 janvier  ! Dans vos salles des profs, il faudra aussi discuter des suites à donner à cette journée de grève et de manifestation !

Vous pouvez également utiliser le mini-site « #STOPMEPRIS » du SNES-FSU et écrire au Ministre, qui pense que tout va bien.

Les représentants des personnels ont voté sur cette préparation de rentrée 2019 dans les collèges 76.
Pour : 0
Contre : 6 (FSU et CGT)
Abstention : 4 (UNSA et FO)

La déclaration de la FSU au CTSD :

Déclaration de la FSU au CTSD

Les chiffres des DHG des collèges :

DHG collèges 76 RS2019

Quelques conseils pour la répartition de la DHG dans vos établissements :

mémento SNES-FSU DHG