18 janvier 2018

A la une

DHG de l’Eure : 28 postes supprimés, 14 classes en moins

DHG de l'Eure : 28 postes supprimés, 14 classes en moins

Le CTSD de l’Eure préparant la rentrée 2018 s’est tenu ce matin.

La situation du département est alarmante puisque le DSDEN de l’Eure profite d’une petite baisse d’élèves (-111) dans les collèges pour supprimer 22 ETP dans les collèges, auxquels s’ajoutent le transfert de 6 ETP liés aux fermetures des formations qualifiantes.

Le contexte des fermetures des collèges Neruda et PMF va lourdement peser sur la préparation de la rentrée comme nous le dénonçons depuis plus de deux ans. Les scenarii de resectorisation présentés en CDEN se révèlent complètement faux : le collège Politzer d’Évreux reçoit par exemple beaucoup plus d’élèves de Neruda, ce qui change évidemment toutes les prévisions... Les services du Rectorat nous répondent que ce ne sont pas les projets qui sont faux mais les éléments de langage qui n’étaient pas clairs. Ces situations finalement pas pérennes vont avoir de lourdes conséquences d’abord sur le suivi et l’accompagnement des élèves mais aussi sur les affectations dans les collèges en question.

Les élus de la FSU ont donc encore dénoncé les fermetures de ces collèges, comme le non accompagnement des élèves sortant de ces établissements. Comment en effet parler d’accompagnement et de suivi des élèves quand les élèves de Neruda ou PMF passent de classes à 20/22 dans leurs classes d’origine à classes de 26/28 dans les collèges Paul Bert ou Montaigne ?

Pour l’instant, les postes de CPE, AED, AP, infirmières et AS de Neruda et PMF devraient être redistribués... Ce redéploiement est en réflexion donc nous n’avons pas encore d’informations.
De manière générale, le nombre d’élèves par classe est en augmentation dans le département.

Les DHG ont été attribuées en fonction des structures :

- seuil à 23 élèves pour les REP+,

- seuil à 25 élèves pour les REP,

- seuil à 27 pour les ruraux sociaux,

- seuil à 29 pour les autres.

Sont ensuite financés 29 heures par classe (26h + 3h de marge), à laquelle s’ajoute une petite marge départementale, distribuée en fonction de la taille des établissements.

Notons que cette année pour compenser les suppressions de postes au niveau national et surtout la baisse du nombre de stagiaires, la proportion des HSA par rapport aux HP est en hausse, ce qui dégrade d’abord les conditions de travail des enseignants. Rappelons qu’au delà d’une heure, on ne peut pas vous imposer d’HSA.

Vous trouverez ci-dessous un memento DHG, les structures attribuées aux collèges du département, les dotations en IMP et le tableau des DHG...

Pour préparer la suite et intervenir au mieux nous avons besoin du maximum d’informations et merci donc de compléter l’enquête en ligne sur les DHG.

Enfin pour protester contre ces dotations, le SNES FSU appelle avec FO, CGT et SUD à la grève le 1er février.

déclaration CTSD janvier 2018
effectifs_et_structures_clg_ajustes
IMP ATTRIBUTION 2018
mémento DHG