Fermetures de Neruda et PMF

Lundi s’est tenue l’Assemblée plénière du conseil départemental de l’Eure qui devait voter les nouvelles sectorisations sur les agglomérations d’Évreux et de Val de Reuil.

Un rassemblement de plusieurs centaines de personnes, enseignants et parents, à l’appel de l’intersyndicale, s’est fait entendre toute la matinée pour protester contre les fermetures injustes des collèges Pierre Mendès France et Pablo Neruda. Malheureusement les conseillers départementaux ont très majoritairement voté la nouvelle carte scolaire, entérinant ainsi le projet.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l’intersyndicale.

communiqué intersyndicale suite au vote du conseil déprtemental

Pourtant nous savons déjà que la mixité sociale annoncée ne sera pas effective. Les prévisions d’effectifs qui sont tombées montrent que la sectorisation a déjà été modifiée : beaucoup plus d’élèves que prévu iront à Politzer ou à Paul Bert. Certains collèges seront saturés (Paul Bert, Pont de l’Arche) et devront accueillir les élèves dans des préfabriqués ! De plus, il n’y a aucun engagement de la DSDEN en ce qui concerne la répartition des moyens ! L’Éducation nationale accepte que l’aspect comptable et l’optimisation de l’occupation des locaux prennent le pas sur l’organisation pédagogique ce que le SNES-FSU continuera à dénoncer dans toutes les instances.

Le SNES-FSU apporte tout son soutien aux collègues de ces deux collèges et restera à leurs côtés afin de continuer à lutter contre ces décisions et leurs conséquences désastreuses.