19 mars 2010

ACTUALITES

Les collèges/lycées se mobilisent contre les conditions de la rentrée 2010 !

Les dotations dans les collèges et lycées sont calamiteuses cette année.

Le niveau d’encadrement des élèves diminue partout dès la rentrée prochaine.

Les élus des CA de nombreux établissements ont déjà réagi !

Collège G. le Conquérant (Saint-Saëns)

La répartition de la DHG a été soumise au vote en CA :
1 abstention ; 12 contre ; 4 pour

Les professeurs ont proposé une répartition qui fonctionne (sauve les postes et évite la séparation de classes entre plusieurs professeurs d’une même matière) mais qui nécessite la transformation de 7 HSA en 7 Heures profs. Le chef d’établissement refuse d’apporter son soutien et veut passer en force. Les collègues proposent de ne pas accepter des HSA au delà de l’heure légale tant que la répartition ne sera pas acceptée.

Lire la motion ci-dessous

Lycée T. Corneille (Barentin)

Au CA du 2 mars :

- le proviseur a garanti que l’AP sera assurée par des collègues ayant les élèves en cours ;
- le proviseur a prévu deux demi-journées de concertation en AG sont prévues (un mercredi et un samedi matin après les vacances de Pâques) pour définir les modalités et les contenus de l’AP ; les collègues coordonnateurs ne seront plus convoqués pour se prononcer sur l’AP et un conseil pédagogique sera mis en place à la rentrée 2010
- les professeurs ont voté contre la proposition de répartition au nom des principes développés dans la motion (cf. ci-dessous)

votants : 16 / pour : 4 / abst : 5 / contre : 7
- les professeurs ont soumis la motion au vote malgré de grandes réticences du proviseur ; proviseur et proviseur adjoint n’ont pas participé au vote.

votants : 14 / pour : 9 / abst : 5 / contre : 0

Un nouveau CA est donc prévu lundi 8 mars.

Lycée G. Brassens (Neufchâtel-en-Bray)

Le samedi 6 mars, les professeurs ont organisé une distribution de tracts contre la réforme du lycée, à l’occasion de la journée portes ouvertes.

Collège L. Lagrange (Le Havre)

Lundi 1er février s’est tenu le CA au sujet de la DHG ; les moyens sont
supprimés, les conséquences sont dramatiques pour les services des
enseignants, et les conditions de travail des élèves... Et, comme si
cela ne suffisait pas, le Principal nous informe en Commission
permanente des nouvelles règles qui permettent de faire passer la DHG,
quel que soit le vote ou la réaction des CA. Après des réunions et
discussions en salle des profs, les enseignants ont décidé
collectivement de ne pas siéger lors de ce CA, mais de venir y déposer
une motion qui dénonce la perte drastique de moyens, et de lire une
déclaration solennelle pour expliquer pourquoi ils refusaient de siéger,
avant de s’en aller (documents joints).

Le Principal convoque à nouveau le CA sur la DHG le 9 mars prochain ;
les personnels se réunissent en HIS la semaine prochaine, et décideront
de l’attitude à adopter ; les premières discussions en salle des profs
laissent penser qu’ils ne siègeront pas non plus au second CA.

Véronique Ponvert

Collège E. Zola (Sotteville-les-Rouen)

Pour 30 élèves de moins, 50 heures poste sont supprimées.

Les conséquences pour les élèves sont :

- perte d’ ½ heure de soutien en Français en 6e
- perte d’ ½ heure de cours de mathématique en 5e
- un seul groupe pour les deux niveaux de LV2 Anglais - Allemand
- suppression du soutien natation ( 6e et 5e)
- suppression des groupes en physique-chimie niveau 5e
- suppression des groupes en technologie niveau 5e, 4e, 3e

Les conséquences pour les professeurs :

- des postes sont menacés de fermeture
- compléments horaires dans un autre établissement pour certains, alors que 59 HSA sont imposées à l’ensemble de l’équipe éducative.

Les collègues refusent ces heures supplémentaires.

Lycée G. de Maupassant (Fécamp)

Le nombre d’heure est en augmentation de 75 heures.

Une classe de seconde est ouverte pour les trente élèves supplémentaires prévus à la rentrée prochaine.

Un poste d’économie-droit est supprimé, deux postes sont créés en anglais et en Histoire-géographie.

Sept représentants enseignants se sont abstenus lors du vote au CA : le pourcentage d’HSA est passé de 12,1% à 12,87% ; les équipes de technologie prennent en charge jusqu’à 35 HSA sans création de poste car la filière STI est en déclin anticipé par l’administration ; des collègues du Lycée Professionnel prennent en charge un demi-service plus des HSA au sein du Lycée Technologique au grand dam de nos compétences de recrutement.

Collège F. Yard (Buchy)

Le vendredi 29 janvier, les professeurs du collège avaient invité les parents à un débat sur les réformes en cours et l’insuffisance de moyens pour préparer la rentrée.

Mardi 2 février, une quarantaine de parents d’élèves ont empêché la tenue du C A, en présence de la presse locale.

Une demande d’audience a été adressée par les parents FCPE à la Inspection Académique.

Collège J.J. Rousseau (Darnétal)

27h de moins pour la rentrée 2010 alors que la proportion d’heures supplémentaires ne cesse de croître.

Cette année la proposition de répartition impliquera pour la rentrée 2010 des classes de 4e à 28/29 et des classes de 3e à 27/29 ainsi que la suppression de 3 postes (en musique, anglais et techno) .

Mardi 2 février, afin de faire part à la presse de cette décision et d’exprimer leurs inquiétudes et leur détermination, les enseignants ont longuement prolongé la récréation du matin, à la suite de quoi ils ont expliqué la situation à leurs élèves et distribué un courrier d’information aux familles.

Ils demandent : l’attribution de moyens supplémentaires afin de permettre la création d’une classe de 4e et d’une classe de 3e, la transformation des HSA en heures poste et le maintien des postes menacés.

Les enseignants ont réagi à ces annonces par un refus unanime des heures supplémentaires au delà de l’heure qui peut leur être imposée.

Lire l’article de Paris-Normandie

Jeudi 4 février, enseignants et parents ont empêché le CA de se tenir et se sont adressés dans un courrier à l’Inspecteur d’Académie pour lui expliquer leur refus et lui demander une audience. Le CA a été reconvoqué le jeudi 25 février. La nouvelle répartition soumise au vote ne prévoit plus 3 mais une suppression de poste et 3 compléments de service dans des matières dans lesquelles les autres collègues se voient imposer un maximum d’heures supplémentaires. La motion présentée par les enseignants et les parents a été adoptée à l’unanimité et la répartition rejetée à l’unanimité également ! En conséquence une commission permanente et un CA sont a nouveau convoqués les 4 et 5 mars.

Mardi 2 mars, une délégation de 7 personnes a été reçue à l’Inspection d’Académie (enseignants, parents et représentant du SNES) en présence de la principale et de la principale adjointe. Sans apporter de réponses immédiates l’Inspectrice d’Académie adjointe s’est montrée très à l’écoute et a semblé fort embarrassée par le refus unanime des heures supplémentaires. Nous avons ainsi clairement précisé aux autorités que si elles restent sourdes à nos revendications la entrée ne pourra pas se faire correctement et qu’elles en porteront alors la responsabilité, ayant été prévenues très tôt de ce refus.

Parents et enseignants restent déterminés et des actions sont déjà prévues pour la fin de la semaine.

Jeudi 4 mars, 2e commission permanente sur la DHG (puisqu’elle a été rejetée lors du CA du 25/2). Nous apprenons que l’IA a accordé dans la journée la transformation de 12 HSA en heures poste et 4 heures de plus. Résultat : sur les 3 postes supprimés le 28/1 ; il en reste 0 ! et la plupart des compléments de service générés par les HSA disparaissent !

Par contre rien n’est réglé sur la question des effectifs et c’est bien-sûr surtout
sur cette question que se mobilisent les parents.



Vendredi 5 mars 17h15, rassemblement avec une belle banderole devant le collège . Décision de boycotter à nouveau le CA ; le quorum n’est pas atteint et le CA est encore une fois repoussé... Mais parents et enseignants occupent le collège ! Une quarantaine de personnes ont participé à l’occupation des lieux jusqu’à 23h et profité de la soirée pour envisager les suites à donner à notre action, multiplier les contacts avec la presse et préparer affichage, tracts et pétition.



Cette semaine :

- les parents mobilisés viendront aux réunions parents-profs pour faire signer la pétition,
- vendredi 12/3 : participation à la grève,
- samedi 13 /3 : opération collège mort : les parents élus appellent l’ensemble des familles à ne pas envoyer leurs enfants et organisent le blocage du collège.

Lycée Galilée (Franqueville Saint Pierre)

Les élus du SNES au CA du lycée Galilée, réunis le 2 février 2010, ont exprimé leur indignation au moment de voter la DHG.. (voir motion ci-dessous)

Lycée C. Monet (Le Havre)

Les élus se sont exprimés contre la réforme Chatel. (vr motion ci-dessous)

Les conséquences au lycée Claude Monet :

- disparition, au lycée Claude Monet, des options facultatives « arts plastiques » et « histoire des arts »

En conséquence, le Conseil d’Administration exige qu’aux côtés des enseignements légers d’exploration « arts visuels » et « patrimoine » soient maintenus les enseignements facultatifs plus complexes et formateurs « arts plastiques » et « histoire des arts ».

- la réforme Chatel fait passer les élèves de Seconde de la série ST2S de 6 heures de cours hebdomadaires dédoublées (en biologie des laboratoires et sciences médico-sociales) à 1 h 30 non dédoublée – soit deux séquences de 45’ !

Collège P. Mendès-France (Val de Reuil)

Le collège perd 56 heures pour la rentrée prochaine.

Les solutions proposées sont de faire des choix entre les enseignements proposés dans l’établissement (suppression du latin, du choix de LV2 ...)

Les collègues ont demandé une entrevue auprès de l’IA.

Un article d’une enseignante du collège.

Collège G. le Conquérant (Saint Saëns)

Le collège voit une réduction de 27 heures pour 17 élèves en moins ; la proportion des HSA est en hausse.

En conséquences, deux postes sont menacés et l’administration propose une répartition aberrante, obligeant notamment des enseignants d’une même discipline à exercer sur la même classe, et obligeant des enseignants d’une discipline (anglais et histoire géographie) à prendre des heures supplémentaires alors que leur collègue de la même discipline est en sous service.

Plusieurs actions sont en cours :

- distribution de tracts à destination des parents d’élèves ;
- heures d’information syndicale ;
- proposition de refus par l’ensemble des personnels de toute HSA au-delà de l’heure règlementaire ;
- Motion et contre proposition de la dhg proposée au CA ;
- Réunion à venir avec les parents d’élèves ;
- Communiqué dans les médias régionaux.