LES PsyEN EDO / DCIO / DRONISEP DANS L'ACTION !

- AG du 11/04 des PsyEN EDO / DCIO / DRONISEP + journaliste de Paris Normandie (Article de Thierry Dubois)
Une soixantaine de collègues des différents CIO de l’académie étaient présents au local du SNES-FSU avec le soutien du S3 en la présence de l’une de ses co-secrétaires Mme Claire-Marie Feret.
A l’issue de l’AG, le SNES-FSU a proposé une pétition qui est devenue intersyndicale SGEN-CFDT, SNPTES, à diffuser largement et à faire signer.

pétition intersyndicale

CARTE. En Normandie, les CIO inquiets pour leur avenir

- A l’occasion du Conseil Académique de l’Education Nationale (C.A.E.N) du 16/04/18 une cinquantaine de PsyEN EDO / DCIO / personnels des DRONISEP et administratifs, ont manifesté devant l’hôtel de région (Photo1), une délégation de 4 collègues a été reçue par le Recteur académique qui a reconnu que notre profession était très réactive, qu’il n’avait pas encore connaissance du texte du projet de loi qui n’était pas finalisé. Nous lui avons demandé de faire remonter au MEN notre vive opposition argumentée.
Ci-joint la déclaration FSU pour la partie CIO et DRONISEP qui a été lue au C.A.E.N après avoir expliqué en préambule les raisons de la colère des manifestants.
Lors du C.A.E.N nous avons entendu le Recteur académique faire état des remontées globalement positives des établissements / 2e professeur principal qui aurait pour vertu de mieux impliquer les équipes et de favoriser l’émergence des projets des élèves...L’application Parcousup serait plus ergonomique et fonctionne bien...en attendant la liste des recalé.e.s et des en attente...Apologie faite pour « les olympiades des métiers de Caen », des cars affrétés pour permettre aux collégiens des 5 départements de découvrir l’excellence et d’amorcer la réflexion...En résumé, pas vraiment la vision de l’orientation que nous partageons !

courrier AG CIO DRONISEP 11 avril 2018
déclaration FSU CIO DRONISEP CAEN

- Après s’être rassemblés devant le rectorat en faisant beaucoup de bruit pour rappeler leurs revendications, les PsyEN EDO / DCIO/ DRONISEP ont rejoint la tête du cortège FSU lors de la journée interprofessionnelle du 19 avril. Des collègues de l’Eure et de Seine-Maritime étaient présents, dont ceux d’un petit village gaulois qui résiste...à Eu, antenne du CIO de Dieppe dont la directrice Jocelyne Lesage, élue CAPA SNES-FSU, a été interviewée par l’Informateur.

À Eu et ailleurs en France, les CIO menacés de fermeture : « On ne peut pas diviser l’orientation et l’information »

-Le SNES-FSU a contacté tous les députés de Seine-Maritime et de l’Eure (courrier joint).
Le 19/04/18, la députée LREM de la 4e circonscription de Seine-Maritime Mme Sira Sylla a accepté de nous rencontrer au CIO de Rouen sud pour échanger. Etaient présents Mme Leclerc, PsyEN EDO CIO Rouen sud, M.Dechamps, DCIO Rouen Sud, M.Bertaud, PsyEN EDO CIO Le Havre. Après lui avoir présenté les enjeux pour les CIO et les DRONISEP, la députée a été visiblement sensible à nos arguments, consciente de l’importance de maintenir les CIO elle s’est engagée à intervenir auprès du ministre de l’éducation. Pour mieux étayer son argumentaire la députée a pris rendez-vous avec M.Dechamp souhaitant participer à une réunion de CIO.
Le député de la 3e circonscription de Seine-Maritime, M.Hubert Wulfranc nous a indiqué qu’il avait signé la pétition en ligne « Non au démantèlement de l’ONISEP ».
Le 23/04/2018 une délégation du SNES-FSU ( Mme Monnier, PsyEN EDO,Mme Deyrem PsyEN EDO, Mme Lesage DCIO Dieppe, M.Menuge Ex DCIO Neufchatel) a été reçue par le député de la 6e circonscription de Seine-Maritime M.Sébastien Jumel sur sa permanence à Dieppe, il était déjà intervenu pour le maintien du CIO de Dieppe hébergé gracieusement par la mairie. Un député déjà sensibilisé à notre problématique qui nous a conseillé de proposer des motions dans les conseils municipaux et qui va intervenir avec son groupe. (CR à venir).

courrier député avril 2018

-Le SNES-FSU a également contacté les fédérations départementales de parents : FCPE, PEEP, l’APEL(courrier joint).
Congrès départemental de la FCPE le samedi 16 juin.

Le Recteur a dit que l’on s’adapterait au mieux en fonction du contenu du texte de loi final et dans l’intérêt des élèves ; dans l’intérêt des élèves nous lui avons répondu que nous n’étions pas dans l’adaptation mais dans la lutte pour faire échec à ce néfaste projet, la lutte continue donc !

courrier aux férérations de parents
motion pour le conseil municipal - mai 2018
lettre CIO à Sébastien Jumel, au MEN et au Ministre du travail - mai 2018
CR audiences SNES avec les Députés - mai 2018

François Bertaud, PsyEN EDO