1er octobre 2019

ACTUALITES

Non paiement des AED - AESH en septembre : contactez-nous ! Mobilisation le mercredi 9 octobre

Non paiement des AED - AESH en septembre : contactez-nous ! Mobilisation le (...)

De très nombreux AED et AESH n’ont pas été payés au mois de septembre. La FSU dénonce fermement ce scandale qui affecte les collègues les plus précaires et les met dans une situation financière extrêmement fragile.

Dans l’urgence, si vous êtes concerné.e, contactez-nous de toute urgence pour que nous puissions vous guider dans vos démarches.

Le contrat engage les deux parties et alors que les collègues, eux, sont allés travailler chaque jour depuis la rentrée, leur employeur n’est pas capable d eles rémunérer en temps et en heure et comme il se doit.

Le SNES-FSU considère que les raisons invoquées relatives aux délais de mise en paiement ne sont pas recevables. Cela fait plus d’une décennie que ces arguments sont avancés par le Rectorat sans aucune amélioration ne soit apportée à cette gestion. Chaque année ce scénario se reproduit.

Le SNES-FSU dénonce la nouvelle gestion financière des personnels AED-AESH mise en place cet été qui au lieu d’améliorer la situation n’a fait qu’aboutir à une situation déplorable puisqu’une partie des collègues a été payée le 30 septembre et d’autres le seront à partir du 04 octobre.

Mais quel est le message du Rectorat à tous ceux qui ne seront pas payés du tout ?!!!
Le Rectorat doit a minima s’adresser aux agents pour les informer de la date du versement de leur traitement.

Le SNES-FSU de Rouen interpelle à nouveau ce jour la Rectrice quant au mépris des personnels que constitue une telle gestion est un absence de communication à l’égard des personnels.

Dans l’Académie, des dizaines d’assistants d’éducation et d’AESH n’ont pas encore été payés, certains n’ont toujours pas de contrat. Les autres n’ont reçu qu’une avance sur salaire. L’une d’entre eux témoigne.
Je suis Lila, assistante d’éducation en collège depuis début septembre et je suis mère célibataire d’une enfant handicapée. Et là je travaille depuis un mois sans avoir été payée. Je viens tout juste de signer mon contrat.
Pourtant depuis le 2 septembre je participe à la surveillance des 700 élèves du collège : dans les couloirs, en permanence, à la cantine, dans la cour, à l’entrée, à la sortie. On ne part pas tant qu’il reste des élèves au collège. Je fais de l’aide aux devoirs. Je donne même les premiers soins aux élèves lorsque l’infirmière n’est pas là : c’est moi qui gère les bobos, les coupures, les coups. Aux récréations, nous allons voir les élèves isolés dans la cour pour parler avec eux. En septembre, nous avons consacré beaucoup de temps aux élèves de sixième pour les aider à découvrir le collège et à s’y repérer, pour calmer leur stress. On les soutient psychologiquement.
Ce retard de paiement va me mettre en grande difficulté financière, car je n’ai touché aucun salaire depuis le mois de juillet.

Pour dénoncer leurs conditions de travail toujours plus précaires, la FSU appelle à un rassemblement de soutien pour les AESH le mercredi 9 octobre à 14h devant le rectorat.

Courrier à la Rectrice : Non paiement des aed et des aesh
Communiqué de presse