Plan Etudiants : non à la sélection déguisée !

La réforme de l’accès aux études supérieures, dit « Plan étudiants », fait grand bruit. Celle-ci va avoir, dès cette année, des incidences pour les personnels exerçant en lycée. L’analyse complète du SNES-FSU se trouve dans cet article.

Voici le calendrier du nouveau dispositif :

- d’ici le conseil de classe du premier trimestre : une "semaine de l’orientation" à organiser dans les lycées ;
- durant le premier conseil de classe : formulation par l’équipe de conseils relatifs aux voeux de chaque élève ;
- en décembre, nomination d’un deuxième professeur principal dans chaque Terminale ;
- d’ici le conseil de classe du deuxième trimestre : organisation d’une seconde "semaine de l’orientation" ;
- 15 janvier : ouverture de la nouvelle plate-forme, dérivée d’APB, dans laquelle devraient figurer les "attendus" des formations ;
- du 15 janvier au 15 mars : les élèves formulent 10 vœux non hiérarchisés ;
- 15 mars : les vœux des élèves sont verrouillés. Le conseil de classe donne un avis sur chacun ;
- à partir de mai : réponse des formations aux lycéens. "Oui", "en attente", "non", "oui si" si l’inscription est conditionnée à un dispositif d’accompagnement. ;
- de juillet à septembre, les bacheliers sans affectation voient leur cas traité par une commission autour du recteur. Une proposition doit leur être faite à l’échelle de la région académique.

Sur la question de la nomination d’un deuxième professeur principal, les chefs d’établissements commencent à solliciter les collègues, en recourant parfois à diverses pressions.
Nous rappelons donc que personne n’est obligé d’accepter cette fonction, à fortiori pour participer au tri des bacheliers en matière d’orientation post-bac.

La fonction de professeur principal est attribuée par le chef d’établissement pour la durée de l’année scolaire sur la base du volontariat. Ainsi en dispose l’art. 3 du décret 93-55 relatif à l’ISOE, « attribuée [à un] professeur, désigné avec l’accord de l’intéressé par le chef d’établissement pour la durée de l’année scolaire ». Cette fonction ne peut donc en aucun cas être imposée.

En complément à la lettre électronique nationale envoyée à tous les adhérents lundi dernier, on trouvera :

- en pièce-jointe, une proposition de déclaration pour les conseils de classe et/ou le conseil d’administration.

- et en suivant les liens :

- la déclaration de la FSU au CSE (Conseil supérieur de l’éducation) réuni le 9 novembre (le CSE a rejeté le projet de loi, mais celui-ci n’a qu’un rôle consultatif. Lors du CSE du 9 novembre, il y a eu 42 votes contre (dont la FSU, la CGT, SUD, la FCPE, le SGL et l’Unef) et 30 pour (dont le CFDT, l’Unsa ou encore le Medef) :
https://www.snes.edu/Declaration-FSU-au-CSE-du-9-novembre-2017.html

- un article paru dans le dernier US :
https://www.snes.edu/Une-reforme-post-bac-a-marche-forcee.html

- un article sur le site national qui précise le calendrier :
https://www.snes.edu/APB-projet-de-loi-la-marche-forcee.html

Pour toute question ou information, n’hésitez pas à nous contacter !

Ci-dessous, une proposition de motion à adapter dans votre établissement.

Déclaration - motion
Déclaration - motion