21 janvier 2014

COLLÈGES/LYCÉES

Préparation de la rentrée dans les collèges de Seine-Maritime

Le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) s’est tenu le mardi 21 janvier 2014. Les DHG, communiquées aux principaux par téléphone en fin de semaine précédente avant la tenue de l’instance de dialogue avec les représentants syndicaux, sont donc maintenant officielles.

La FSU a lu la déclaration préliminaire suivante :

CTSD76 - déclaration FSU - 20 01 2014

Les prévisions d’effectifs par collège sont consultables dans le fichier ci-dessous :

CLG 76 - rentrée 2014 - prévisions effectifs / structures par college

Les DHG par collège sont consultables ci-dessous :

CTSD76 - 21 01 2014 - DHG par collège

Sont également consultables ci-dessous :

- les prévisions d’effectifs de SEGPA par collège

CLG76 - Prévisions effectifs SEGPA rentrée 2014 par collège

- l’évolution globale des effectifs collèges/SEGPA depuis 2005

CLG76 - évolution globale effectifs collège/SEPGA 2005-2014

Le Directeur Académique a projeté en séance le document suivant, qui comprend :

- l’évolution globale des effectifs pour chaque niveau de collège, depuis 2010 ;
- la même information, pour collèges/ULIS/SEGPA ;
- l’évolution globale du nombre de divisions/d’élèves
- la moyenne d’élèves par division, par niveau, depuis 2010, en EP et hors EP ;
- la moyenne globale d’élèves par division, en EP/hors-EP, prévue pour la rentrée 2014 ;
- la répartition des emplois à la rentrée 2014 ;
- les principes des dotations des collèges pour la rentrée 2014 ;
- l’évolution du taux d’HSA depuis 2010 ;
- des statistiques sur les HSE.

Diaporama statistiques et présentation rentrée 2014

Les documents remis lors du CTSD du 21 janvier dessinent ce que sera la rentrée 2014 pour les collèges de Seine-Maritime.
50145 élèves sont attendus en collège, nombre en baisse légère (-76), accueillis dans 2041 divisions, une de moins qu’à la rentrée 2013. Ainsi, en moyenne, ce seront un peu plus de 24 élèves qui s’entasseront dans chaque classe.

Mais pour chaque collège, la situation sera différente.

les ECLAIRs.

Les 9 collèges ECLAIR du département accueilleront 2433 élèves, 44 de plus que l’an dernier. Les prévisions de structure conduisent en moyenne à 20,4 élèves par division (E/D), et un rapport horaire/élève (H/E) proche de 1,6. Seul le collège Braque à Rouen perd deux divisions, une en 6e et une en 3e.

les RRS.

Les RRS accueilleront en 2014 plus de 10500 élèves, soit 21% des collégiens du département. C’est la catégorie de collèges la plus maltraitée pour cette rentrée 2014 :

- Un solde global négatif de 7 fermetures de divisions, pour 65 élèves en moins.

- Un nombre d’élèves par division qui augmente, en moyenne à 22,34 élèves par classe, surtout pour les niveaux 6e, 4e et 3e.

- Le ratio HSA/HP le plus important, à 7,25 %.

- Un H/E de 1,4.

- 5 collèges RRS sur 29 perdent 2 divisions : Le Cèdre à Canteleu, Cuvier à Fécamp, Matisse à Grand Couronne, Courbet à Gonfreville et Moulin au Havre.

- Ces pertes de divisions vont entraîner des effectifs chargés pour ce type d’établissement. Ainsi, pour préparer le DNB, les 3e de Braque à Dieppe et de Cuvier à Fécamp seront à plus de 24 par classe... Les 6e du collège Pasteur de Petit Couronne seront à 25 par classe.

Évidemment, l’Inspection Académique n’a pas beaucoup communiqué lors du CTSD sur cette situation des RRS, préférant les fondre dans l’appellation « éducation prioritaire », c’est-à-dire RRs + ECLAIRs...

Les collèges hors éducation prioritaire.

Les 72 collèges du département qui ne sont pas en éducation prioritaire accueilleront plus de 37000 élèves (74 % de l’effectif total attendu) qui se retrouveront à plus de 25,6 élèves par classe.

Même si ce nombre d’élèves par classe diminue légèrement, certains collèges vont encore une fois cette année avoir le « privilège » de monter sur le podium des classes très chargées...

Ainsi, 30 établissements auront des classes à 26 élèves ou plus. Et 4 verront leurs effectifs grimper à plus de 27 en moyenne : Michelet à Bihorel, Dufy au Havre (avec des 3e à 28 !), Verhaeren à Bonsecours et La Varende à Mont Saint Aignan.

Conclusion.

Malgré les annonces ministérielles d’une priorité à l’éducation, il ne sera pas facile, une fois de plus, d’être enseignant à la rentrée 2014 dans le département. Certes, il n’y a pas de dégradations supplémentaires des conditions de travail. Mais il y aura encore des classes chargées, des postes supprimés, des collègues obligés d’exercer leur métier dans plusieurs établissements, plus ou moins éloignés...
On nous avait annoncé le changement... Mais à budget contraint, les situations locales restent souvent toujours compliquées, et même aggravées dans les établissements qui perdent des divisions.

Pour protester contre la DHG, n’hésitez pas à solliciter une audience auprès de l’Inspection Académique. Vous pouvez adapter le courrier ci-dessous.

audience IA

Vous trouverez également une proposition de motion à présenter au CA pour assortir le refus de la DHG de commentaires et de demandes.

proposition de motion pour le CA