Lors du CTA du 4 juin 2019, l’administration a rendu officiels les redéploiements des moyens de surveillance et d’accompagnement dans les établissements pour la rentrée 2019.

- moyens de surveillance (AED).
Dans un budget académique contraint, puisque le Ministère n’autorise aucune création de poste d’AED pour notre académie, le rectorat doit récupérer des moyens de surveillance dans certains établissements, pour couvrir notamment l’ouverture du nouveau collège du Neubourg, ainsi que la création de 6 postes d’AED à l’EREA Dolto à Sotteville en remplacement de postes des PE spécialisés surveillants d’internat, suite à une décision ministérielle.
Les élus de la FSU ont dénoncé ces redéploiements à moyens constants, alors même que le Ministère change les règles d’encadrement des internats dans les EREA, sans donner les moyens nécessaires à cette modification ! Le rectorat nous a répondu que notre académie était « sur-dotée » en moyens de surveillance ! Les collègues AED et CPE sur le terrain apprécieront sans nul doute la remarque !
Les élus de la FSU ont également dénoncé les pertes d’AED pour tous les collèges sortis de l’EP déjà fortement impactés les années précédentes.

- moyens d’accompagnement des élèves en situation de handicap (AESH).
Le rectorat accompagne les créations de 6 ULIS à la rentrée 2019 par des attributions de moyens pour des AESH-CO, à raison de 0,5 ETP (20h semaine) pour le 1er degré et 0,75 ETP (31h semaine) pour le 2d degré.

Vous trouverez ci-dessous le document étudié en CTA.

AED-AESH rentrée 2019