Nos collègues de la DRONISEP qui n’ont reçu à ce jour aucune information concernant leur devenir sont bien maltraités. Pourtant par le décret en date du 04/01/19 l’État a déjà fixé les modalités de compensation financière attribuée aux régions pour les charges de fonctionnement et d’investissement accompagnant le transfert de 200 ETP. Le MEN a annoncé que seuls 95 ETP seraient conservés par l’EN.

Que deviendront les autres ? Quand le MEN compte-t-il clairement informer les collègues ? Que vont devenir des publications de l’ONISEP, quid de l’information régionale et du cadrage national prévu par la loi ?

A ce stade, en janvier, la région n’est pas prête pour assumer ses nouvelles prérogatives en matière d’information sur les métiers et formations, elle n’a pas les personnels, tout est en chantier ! Quand vitesse rime avec précipitation, quelle impréparation !!!

Compte-rendu de la sous-commission 2 du CREFOP
Déclaration FSU lors du CREFOP plénier du 14 janvier 19