Les collègues du lycée des Bruyères à Sotteville-lès-Rouen sont mobilisés depuis la rentrée pour lutter contre les conditions désastreuses dans lesquelles se passe la rentrée. Après deux semaines de patience et de vaines promesses du rectorat d’apporter une solution, les collègues se sont mis en grève hier, lundi 17 septembre, pour exiger un règlement rapide de la situation.
Reçus dans la foulée par le Secrétaire Général Adjoint, les collègues n’ont eu comme seule réponse qu’une nouvelle démonstration de mépris et ont dû une nouvelle fois constater l’aveuglement de l’institution à l’égard d’une situation sur laquelle ils alertent pourtant depuis longtemps.

Le SNES-FSU, dans une intersyndicale réunissant la CGT Educ’action, Sud Education et FO, soutient la mobilisation des collègues et se bat à leurs côtés pour permettre enfin une reprise sereine au lycée des Bruyères, dans le respect des conditions de travail des personnels, et pour une éducation de qualité pour tous les élèves.

Les collègues ont, une nouvelle fois, écrit au recteur :

Courrier Recteur lycée Bruyères