La ré-ouverture des établissements pendant la crise sanitaire rend d’autant plus important les outils disponibles relatifs à la santé et à la sécurité au travail.

Vous trouverez dans cet article des informations sur ces outils.

  • Au niveau académique, le CHSCTA est l’instance dédiée aux conditions de travail, à la santé et à la sécurité des agents et des usagers. Ses compétences et son fonctionnement sont expliquées ici. La FSU dénonce la disparition des CHSCT prévue dans la loi Fonction Publique. Ce temps de crise sanitaire montre, s’il était nécessaire, l’importance de ces instances.
  • Dans l’établissement, trois documents sont impératifs :
    • le DUERP (Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels),
      DUERP (Document Unique)
    • le Registre SST (Santé, Sécurité au Travail),
      Registre SST
    • le Registre DGI (Danger Grave et Imminent).

Un tutoriel pour remplir le Registre SST dématérialisé :

Registre SST dématérialisé

Le SNES-FSU invite les collègues à demander la réunion de la commission hygiène et sécurité dans l’établissement, afin de donner un avis sur les conditions de ré-ouverture. Le Conseil d’Administration doit aussi pouvoir se réunir, éclairer par l’avis de la CHS, pour s’exprimer sur ces mêmes conditions.

Commission Hygiène et Sécurité dans l’EPLE