Sois prof et tais-toi ? Surtout pas !

Pour faire taire la contestation légitime contre des réformes qui attaquent en profondeur nos métiers et nos statuts, les chefs d’établissement et les IPR ont actuellement recours à de nombreuses tentatives d’intimidation, la plupart du temps sans aucun fondement réglementaire.

Le SNES-FSU a rappelé hier, dans un courrier au recteur que vous trouverez ci-dessous, que trop de chefs d’établissement outrepassaient leurs prérogatives, contrevenant ainsi aux droits des personnels.

Parce qu’il ne faut jamais rester seul face à l’administration, contactez la section académique rapidement en cas de problème.

Courrier au recteur