Melissa Mebtouche est scolarisée à l’école Bachelet. Melissa et sa mère habitaient en 2008 à Canteleu, Madame Mebtouche avait été déboutée du droit d’asile et avait reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français. Malgré une grande mobilisation de l’école Claude Monet, un parrainage de la municipalité et du Maire C. Bouillon, l’OQTF a été confirmée par le Tribunal Administratif.

Monsieur Mebtouche, qui était resté en Algérie pour soigner sa mère malade a rejoint définitivement sa famille (il y a deux autres enfants : Mecibsa et Léa, nés en France) et vient à son tour de recevoir une OQTF. La famille risque donc l’expulsion. Or, la famille a reçu des menaces en Algérie, le père de madame Mebtouche est en France depuis les années cinquante, sa soeur est française ; Melissa doit subir un traitement médical à Rouen. Une expulsion serait une catastrophe pour la famille qui est d’autre part très bien intégrée. Melissa est une excellente élève.

Un comité de soutien s’est immédiatement créé à l’école Bachelet avec l’appui du RESF. Une pétition a été initiée. Les parents et les enseignants de l’école ont écrit au Préfet pour lui demander une entrevue le mercredi 10 Mars à 12h30. Il faut les accompagner à la préfecture afin que la mobilisation soit la plus large possible.

Continuez à faire signer la pétition.

Distribuez le tract d’appel dans vos établissements !

Venez à la Préfecture de Rouen le mercredi 10 mars à 12h30 !

Pétition soutien Melissa Mebtouche
Appel à manifestation