1er octobre 2021

Actualités

Stage numérique : quels enjeux pour le service public d’éducation et pour nos métiers ?

Ce stage permettra de présenter les fondements idéologiques de la politique du numérique éducatif du ministère actuel, et d’en analyser la continuité avec les gouvernements précédents. A bien des égards, le numérique apparaît comme un Cheval de Troie d’une dérégulation et d’une dépossession qui ne peuvent que servir la marchandisation de l’école publique.

Quand les injonctions à numériser l’enseignement dans tous ses aspects se font de plus en plus pressantes, il convient de se demander quels objectifs sont poursuivis. S’agit-il de combattre les inégalités et d’assurer un meilleur accès à une culture commune pour toutes et tous ? S’agit-il de former les professionnel·les de l’éducation et de l’enseignement en tenant compte de leurs besoins et de leur expertise ? Ou bien n’assiste-t-on pas à une vaste entreprise de dépossession de nos métiers aux profits d’acteurs divers (et surtout privés) qui rêvent d’achever la transformation de tous les services publics en marchés ?

Nous nous interrogerons dans ce stage sur la possibilité d’un numérique éducatif maîtrisé, qui soit un outil à la main et au service des personnels, de la pédagogie, de l’intérêt général, plutôt qu’une numérisation à marche forcée qui fait de nous des outils à son service.

Ce stage aura lieu le mardi 30 novembre (lieu à déterminer) et sera animé par Amélie Hart, militante nationale au secteur Contenus. Il est ouvert à toutes et tous : inscrivez en cliquant ici : https://adherent.snes.edu/Modules/Stages/StagesAcademiques/StagesAca.indexPRA.php?Aca=36

La participation à un stage syndical est un droit qu’on ne peut vous refuser, dans la limite de 12 jours par an. Il suffit de déposer votre autorisation d’absence un mois avant la date du stage.