Depuis des mois, le SNES-FSU et les enseignants de nombreux établissements alertent le rectorat et le ministère sur les nombreux problèmes engendrés par les E3C. A quelques jours du début de la première session d’épreuves, l’improvisation reste la règle et le renvoi de leur organisation à l’échelon de chaque établissement entraîne (comme nous l’avions dénoncé) de grandes disparités. Le SNES-FSU appelle les enseignants à ne pas cautionner les nombreux dysfonctionnements en participant à l’organisation de ces épreuves. C’est pourquoi il les appelle à refuser collectivement de choisir les sujets, de surveiller et de corriger les épreuves.

Les enseignants d’un certain nombre de lycées ont interpellé par courrier la hiérarchie sur les difficultés qu’ils rencontrent et leur refus de participer à l’organisation de ces épreuves. Des préavis de grève ont d’ores et déjà été posés par les enseignants de plusieurs établissements pour la période des E3C, des pétitions signées… (voir le tableau ci-dessous)

Afin de coordonner et de généraliser les actions, le SNES-FSU organise Mercredi 15 Janvier à 15h une réunion spéciale E3C au local de la FSU, 4 rue Louis Poterat à Rouen (arrêts Europe ou Avenue de Caen en métro, arrêt Louis Poterat en T4). Cette réunion est ouverte à l’ensemble des enseignantes et des enseignants, syndiqué.e.s ou non.