5 novembre 2017

ACTUALITES

Tous ensemble contre les fermetures de collèges dans l’Eure

Tous ensemble contre les fermetures de collèges dans l'Eure

Pendant les vacances, le SNES-FSU, avec l’intersyndicale et les fédérations de parents de l’Eure, a de nouveau rencontré tous les interlocuteurs institutionnels impliqués dans les fermetures de collège afin de les faire reculer et voilà ce qu’ils nous ont dit :

Le DASEN considère que le rôle de l’Education nationale est d’assurer le « service après-vente » (sic), mais il ne s’engage sur aucune répartition de moyens pour accompagner les élèves de Neruda (Évreux) et PMF (Val de Reuil) après les fermetures.

Le préfet n’aime pas le projet de resectorisation sur Val de Reuil qui enverra les élèves de PMF soit à Louviers, soit à Pont de l’Arche mais il dit qu’il ne peut empêcher la fermeture de PMF. En revanche il voit celle de Neruda comme un pari qu’il faut tenter ! Ainsi il mise sur le fait qu’être scolarisés dans des établissements un peu plus mixtes socialement permettra aux élèves du quartier de la Madeleine de mieux réussir même s’ils perdent tous les moyens de l’Education prioritaire, même s’ils auront des journées beaucoup plus longues, même si le lien qui a été tissé avec les familles parce que Neruda est un établissement de proximité disparaîtra, même si ces familles ont justement les revenus les plus faibles du département...

Quant au Président du Conseil départemental, il a reconnu que, derrière les prétextes de mixité et de l’état bâtimentaire, c’était l’argument économique qui était à l’origine de ces fermetures. En effet, pour pouvoir investir dans les autres collèges qu’ils ont choisi de reconstruire, ils doivent faire des économies sur les budgets de fonctionnement... Ainsi c’est bien sur le dos des deux quartiers les plus défavorisés que se finance la restructuration ou la reconstruction des autres.

Bref, nous avons encore démontré à chacun de ces interlocuteurs que ce projet se faisait au détriment des élèves !

Pour continuer à faire entendre notre voix, venez nombreux mardi 7 novembre à partir de 9h devant la préfecture d’Évreux où se tiendra le Conseil Départemental de l’Éducation Nationale au cours duquel sera votée la nouvelle sectorisation. Un préavis de grève a été déposé.

Tract 7 novembre

Le SNES-FSU soutient les actions qui seront menées dès lundi 6 contre les fermetures.

Et pour faire réfléchir chacun des conseillers départementaux avant le vote en plénière début décembre, envoyez-leur à chacun un mail avec notre argumentaire !

mode d’emploi de l’adresse aux conseillers départementaux